Des années durant, les techniques SEO n’ont cessé de connaitre une perpétuelle évolution. Les douze derniers mois de 2019 n’échappent pas aux règles. Certaines mises à jour sont bénéfiques pour les acteurs du web tandis que d’autres se présentent comme un nouveau défi à réussir pour être à la hauteur des exigences de Google. Zoom sur les derniers grands changements dans ce domaine à travers cette rétrospective du SEO en 2019.

 

Une valorisation indéniable du mobile

Il n'y a aucun doute, Google recentre l’intérêt de ses algorithmes sur les utilisateurs. Les adeptes du mobile se voient privilégiés par ce géant des services technologiques. Pour preuve, un grand nombre de changements se sont opérés de ce côté. C’est le cas de l’apparition de l’Index mobile first, un dispositif qui appuie la prolifération des recherches effectuées sur les supports mobiles. À ce sujet, les plateformes ne disposant pas d’une version mobile subissent les pénalisations de Google.

Cette nouvelle réflexion est soutenue par la technologie AMP (Aceelerated Mobile Pages) ou Page mobile accélérée dans sa traduction française. Son rôle est d’optimiser la navigation sur un téléphone, tablette ou tout autre appareil mobile en augmentant la vitesse de chargement des recherches. Chose qui n’est possible qu’avec un format de page web adapté. Elle va de pair avec les nouvelles règles en matière de référencement d’images dans le cadre de Googles Images. l'AMP n'est pas encore généralisé à tous les sites mais profite beaucoup sur certains canaux comme Google News par exemple ou les grands sites éditorialistes. Et évidemment ceux dont la cible utilise majoritairement les smartphones et tablettes.

 

Des mises à jour de l'algorithme Google et de ses outils

Quant aux mises à jour réalisées au cours de l’année dernière, celle afférente à BERT (Bidirectional Encoder Representations from Transformers) ne passe pas inaperçue. Par définition, c’est le principe qui véhicule le fonctionnement du moteur de recherche de Google.

Le but de cette correction est de mieux considérer les requêtes des internautes dans la mesure où tous les mots utilisés pour les recherches sont analysés dans leur ensemble. Ce dans l’intention de fournir des résultats plus précis, une situation qui favorise déjà les utilisateurs anglophones.

Pas mal de changements sont également rencontrés dans les limites de l’outil Seach Console. Google informe désormais sur la vitessed'affichage des sites, il va donc falloir être encore plus vigilant à ce niveau, et propose également de nouveau de désindexer des pages directement dans l'interface : soit temporairement pour 6 mois, soit de manière définitive. Les informations circulant sur Google Discover sont mieux traitées à l’aide des nouveaux supports qui s’ajoutent aux classiques. Avec le nouveau plug-in, Site Kit, lié à l’utilisation de WordPress, le suivi de la performance des sites est beaucoup plus facile.

Les actualités en termes de SEO sont communiquées aux référenceurs grâce aux nouveaux types de vidéos mis en place par Google. Il s’agit de Google search news et de Search for beginners. Un vrai coup de pouce pour les amateurs.

 

Le fonctionnement du moteur de recherche également concerné

La compréhension des SERPs (Search Engine Result Page) a considérablement changé au cours de 2019. L’affichage en position zéro concerne effectivement les recherches sur mobile et sur ordinateur. De même pour les favicons, ces représentations visuelles d’un site qui apparaissent en évidence dans la barre des favoris au profit des utilisateurs.

À cela s’ajoute l’annulation du noindex par le robots.txt. Puisque ce dernier n’est plus en mesure d’assurer la suppression de l’indexation de certaines pages, les acteurs doivent procéder à une programmation correspondante à cela directement dans le code HTML.